Accéder au contenu principal

Manger de l'électronique ?

Bientôt des robots tueurs télécommandés dans notre corps? 

Et si on fabriquait des robots miniatures, qu'on les plaçait dans notre corps et qu'à la fin de leur action, ils disparaissaient !

La chirurgie du futur se précise et c'est la technologie électronique qui est mise en avant aujourd'hui. Nous n'en sommes qu'au début mais cette petite découverte va surement bouleverser notre manière de concevoir les produits de haute technologie.

La collaboration entre les Universités de l'Illinois, Tufts University et Northwest University, a permis de créer des dispositifs électroniques capables de se dissoudre dans l'eau ou plus intéressant, dans les fluides corporels !



En utilisant du silicium, matériel courant dans le secteur de l'industrie, on peut être sûr qu'on va pouvoir s'en servir pour des dispositifs complexes.



Selon la structure de la matière, les appareils peuvent se dissoudre en quelques minutes, jours, semaines ou années !



Les applications ne sont pas encore toutes définies.

"Vous voulez un appareil pour remplir une fonction utile, mais après que la fonction soit terminée, vous voulez qu'il disparaisse tout simplement par la dissolution et la résorption dans l'organisme», explique John Rogers , physico-chimiste à l'Université de l'Illinois et auteur principal de l'étude. La technologie pourrait être utile dans une variété d'implants biomédicaux, du traitement des infections chirurgicales, comme l'a démontré l'administration de médicaments ou le diagnostic des maladies. Mais le potentiel s'étend au-delà du corps, dit Rogers. "Pour des produits électroniques grand public comme les téléphones portables ; construits de cette façon, ils permettraient d'éliminer un grand nombre de flux de déchets électroniques mis au rebut ".

à vous d'inventer le reste...


Plus d'info :

http://www2.electronicproducts.com/Prevent_infection_with_dissolvable_electronics-article-FANE_DARPA_electronics_dissolve_Oct2012-html.aspx
http://news.illinois.edu/news/12/0927transient_electronics_JohnRogers.html



Posts les plus consultés de ce blog

Les projets d'étudiants / Coralie Coué : le soin, la maladie chronique

Parfois lorsque je travaille sur un projet, je dois chercher des existants sur Internet, j'essaye d'aller le plus loin possible et de sortir du champs des recherches et je tombe sur des projets d'étudiants ou d'anciens étudiants. Ici c'est le scénario d'usage qui a été repensé et qui a retenu mon attention, dans ce projet, de nombreuses notions liées au design et à la santé interviennent...
Je vous présente donc Coralie Coué, designer produits, diplômée d’un BTS Design produits au Lycée Raymond Loewy de La Souterraine (c'est pas de ma faute si des projets intéressants émanent de cette école ;) puis d’un DSAA Design mention Produit au LAAB de Rennes en 2014 où elle a réalisé ce projet de fin d’étude qui questionne la relation soignant-soigné et le soin dans le cadre de maladies chroniques.
"Dans le cadre d’une maladie chronique plus particulièrement de l’hémophilie : une maladie hémorragique héréditaire impliquant un soin technique et exigeant en contact …

Le soin et l'élégance

Quand je parle de design à une personne qui me demande ce que je fais, j'ai à cœur de parler en premier lieu de l'alliance entre l'ergonomie, la technique et l'esthétique. Je place l'esthétique en dernier pour bien mettre en avant les deux autres mais ce n'est pas pour autant que l'esthétique n'est pas importante.

Voici un petit exemple illustré en 2 parties :

Premièrement, voici l'une des meilleures prothèse de jambe du monde (ci-contre). Crée par l'entreprise Ossur, elle permet de remplacer complètement la jambe (jusqu'au dessus du genou). Cette personne retrouve progressivement le quotidien qu'elle avait avant son amputation (on ne peut pas courir avec mais on peut se lever sans effort).







Sur le site, on peut voir ces trois personnes portant des prothèses de cette entreprise.

Parallèlement, je vais vous parler de Viktoria Modesta Moskalova une jeune Russe qui a eu un accident à la naissance et qui après avoir passé son enfance dans différe…

Hôpital du futur ... Le retour 2

De retour dans la chambre du futur juste avant le salon HôpitalExpo, souvenez-vous : 
http://designmedical.blogspot.fr/2012/06/lhopital-du-futur.html

J'avaistrouvé cette chambre très intéressante, avec des astuces très bien trouvées, mais dans une esthétique trop futuriste.

Voici le travail de l'agence Priestmangoode et le choix des matières a tendance à me réconcilier avec l'hôpital de demain.



Directement inspirée par l'aménagement des avions et des open-space, ce projet est élégant, notamment grâce au choix des matériaux.


Parallèlement le côté open space peut choquer. Je suis d'accord, on peut éviter de garder cela en l'état, mais il se passe quelque chose dans ce projet. On peut imaginer ce type de structure en service d'urgence par exemple. Ou en hôpital temporaire (système de paravents). 

Mais la force de ce projet est qu'il arrive à nous faire réfléchir à l'espace commun/l'espace individuel .Placer des patients dans des salles communes réduit i…