Accéder au contenu principal

Sans les mains !

Nous continuons les déambulations dans les couloirs des salons de l'autonomie et de la santé et cette fois ci dans le carré du Gérontexpo

C'est un cocorico écolo sur lequel je suis tombé ; des robinets qui s'activaient mystérieusement : "sans les mains!

C'est l'entreprise Picto-Charentaise econ'o qui présente le startandflow, un économiseur d'eau intelligent. Pour moi il s'agit surtout d'un produit qui favorise l'hygiène. En effet, les mains n'ont pas besoin d'être en contact avec le robinet.



Le principe est simple, on branche très facilement un capteur sur la porte ou le tiroir sous le lavabo. Celui-ci est relié très (très) aisément sur le robinet. Ci dessous les quelques éléments de l'installation :



Avec une simple pression du genou sur la porte ou le tiroir, le robinet s’enclenche !




Voilà un super projet, simple et efficace. Intelligent aussi, car pour une pression prolongée, le robinet se lance et s’arrête / pour une simple pression, le robinet se lance et s’arrête soit par une autre pression soit après 1 minute.


Je souhaite une longue vie et un fort développement pour ce produit un peu cher (environs 200€ pour le moment) mais les coût devraient baisser sur le long terme.

Plus de détails :
http://www.econ-o.com/
http://www.abavala.com/2012/05/07/econo-linterrupteur-tactile-pour-robinet/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

E-Fabrik' une démarche constructive pour tous

Je souhaitais vous parler d'un projet passionnant : le projet E-FABRIK'



"Ce projet consiste à associer des jeunes (11 à 25 ans) et des personnes en situation de handicap, afin qu’ensemble, ils imaginent et produisent une solution concrète permettant de répondre à une gêne qu’éprouve la personne handicapée, au quotidien, en utilisant les ressources numériques de leur quartier."




Pour simplifier : des jeunes + des personnes en situation de handicap dans un fablab = des supers projets !

C'est passionnant, c'est un projet éducatif autour duquel les jeunes vont apprendre à écouter les besoins des personnes en situation de handicap, imaginer de nouvelles solutions, fabriquer et mettre en place ces solutions et les partager !

C'est une méthodologie de design avec pour objectif de concevoir et fabriquer quelque chose d'utile. Dans ce projet, la notion de partage est fortement ancrée car les projets, en plus d'être collaboratif, seront proposés à tout un chacun…

Les prothèses et la communication de Otto bock

Communiquer sur les prothèsesSébastien Peichl de Otto bock
Otto bock est une vieille entreprise fondée en 1919. Sa première mission a toujours été la mobilité pour tous. 
La présentation de Sébastien Peichi n'a pas été comme cela était signifié sur comment "concevoir l'autonomie". J'avais espéré qu'on y aborderait les problématiques liées aux prothèses, leur utilisation, leur esthétique. Mais ça n'a pas été le cas, enfin pas tout à fait.
En effet, M. Peichi a présenté son entreprise. Otto bock est le fabricant des prothèses les plus vendues au monde. Ils ont le coeur sur la main lorsqu'ils travaillent, car "c'est l’émotion des personnes avec et pour qui ils travaillent qui est le moteur de leur envie de poursuivre."

L'objectif premier de l'entreprise est de doubler le volume des ventes de l'entreprise d'ici 10 ans. Pour cela c'est la communication qui a été la base de l'évolution de Otto bock avec un changement de log…

Le soin et l'élégance ... Viktoria Modesta

Il y a quelques mois, peut être même quelques années, je vous parlais sur un post du mannequin Viktoria Modesta.
http://designmedical.blogspot.fr/2012/08/le-soin-et-lelegance.html

Dans ce post, je mettais en parallèle les entreprises fabricantes de prothèses et Viktoria Modesta artiste mannequin qui suite à un accident, à la naissance est amputée d'une jambe au dessous du genou.


Aujourd'hui, Viktoria Modesta est devenue chanteuse ! Rien à voir avec la santé vous me direz mais son travail mis en avant par la chaîne anglaise Channel 4, qui l'a repéré à la suite de son apparition à la cérémonie de clôture des JO paralympique de 2012, donne une place particulière à son handicap.




Elle devient la première "pop-star"  amputée d'une jambe et même la première star "bionique". En effet, dans son clip elle porte une série de prothèses élégantes, belles, imaginatives qui donnent une nouvelle dimension à son handicap. 


Dans le précédant post, je parlais de la relatio…