Accéder au contenu principal

Le Hackathon : une expérience formidable ! 2/3

Avant toute chose, je dois vous dire que ce hackathon, fut l'une des plus belles expériences de travail que j'ai vécu. Je vais donc vous parler de ces journées folles et la manière dont je les ai vécues. Dans un prochain post, je vous parlerai du projet sur lequel j'ai travaillé.



Pour poursuivre, je dois vous expliquer le principe du hackathon. Il s'agit d'un marathon de création où 300 personnes réunies en équipes vont en 50h devoir développer des projets et les présenter aux autres.



Voici comment ça c'est passé :

Après les conférences, après 2 jours de "cours", le hackathon allait commencer ! Une première pour moi. Au fil de la journée, on s'entait l’excitation monter dans les rangs, les gens étaient moins assidus aux conférences et ça discutait beaucoup pour savoir ceux qui restaient, qui faisait quoi et qui présentait. On sentaient le stress de ces derniers monter. En effet, une cinquantaines de personnes étaient porteuses de projet et devaient "pitcher" en 1 minute leur idée et convaincre les autres de participer à leur aventure!

Les pitchs ont commencés après une présentation des maîtres de conférences MC Sébastien et MC Luc ! Ils nous ont mis dans une ambiance dynamique et motivée ! 
Bien consciencieux j'ai écouté tous les pitchs... plus de 50 projets tous passionnants !

A la fin de ces présentation, je me suis dirigé dans la salle d'à côté pour choisir mon équipe... c'était une cohue phénoménale, 300 personnes tournant en rond cherchant un groupe avec les porteurs de projet qui criaient : "je cherche un développeur / designer / professionnel de santé !



En effet, pour pouvoir commencer, le porteur de projet devait constituer une équipe de 6 à 10 personnes avec au minimum, un professionnel de santé, un développeur et un designer.



J'ai trouvé une équipe où il y avait également besoin d'un designer produit : Physio & Connect (le projet à suivre dans le prochain post!)

Nous sommes descendus dans une salle, nous avons regroupé quelques tables ... et nous sommes aller chercher à manger !

Bref, il fallait commencer le projet le ventre plein! Nous avons fait un tour de table pour nous présenter puis les porteurs de projet ont présenté leur idée plus en détail. Et nous avons commencé !!

Je vous passe les détails du déroulement des journées, mais c'est la tête basse que je suis allé me couché le premier à 3h du matin !



Retour le lendemain à 8h pour un petit déjeuner, je croise ceux qui n'ont pas dormi et me rattrape sur ce qui a été fait la veille ! Le projet se poursuit avec la visite régulière de coach qui viennent nous voir pour savoir où nous en sommes et nous donner des conseils.



Chacun a son point de vue, mais tout est bon à prendre notamment au niveau du business plan (très important de faire un produit qui soit viable !) et de la gestion des données!

Dans les couloirs, on croise des gens fatigués qui dorment dans des lits d'hôpitaux (tous ont pu expérimenter la difficulté de dormir sur un matelas anti-escarre), on s'entraide également entre groupe, échange de matériaux, conseils variés... 



La deuxième nuit est plus longue pour certain, beaucoup plus courte pour d'autre (de mon côté, j'ai fini à 3h encore). Dimanche matin, presque tout le monde est là de bonne heure, ... problème : plus de café ! heureusement, fausse alerte, 1 heure plus tard coffee is back !
C'est à nouveau l'effervescence dans les couloirs, il faut finir, encore une fois, des coachs nous aide à peaufiner le discours de 3 minutes et la présentation ! Il faut également tester le matériel dans la salle principale pour éviter le drame en présentation finale.

Il est 15h, tout le monde se retrouve dans la salle de conférence, les gens sont heureux discutent beaucoup, seuls certains restent concentrés, stressés, dans quelques minutes c'est leur tour ! 

Sur les 50 projets, j'apprends qu'en fait, il n'en reste que 25 (qui ont réussi à constituer une équipe) !
Chacun leur tour, les porteurs de projets avec ou sans leur équipe viennent présenter le travail non pas d'une vie, mais d'un week end. C'est impressionnant ! Je ne peux pas décrire chacun des projets, mais la médecine de demain existe déjà !

Les jurés se sont retirés pour délibérer, une heure plus tard, les résultats étaient présentés dans une superbe ambiance.




Impossible de se quitter comme ça ceux qui restent et qui tiennent encore debout se retrouvent pour boire un ou plusieurs verre !

Au final, ce hackathon, c'était des rencontres, une formidable énergie créative et des résultats ! Encore une fois une de mes plus belles expériences professionnelle et humaine que j'ai vécu. Un truc vraiment AMAZING !!!

Je vous présenterai dans le prochain post l'aventure Physio and Connect le projet sur lequel j'ai travaillé et qui a remporté 3 prix !!!



Merci à Sébastien Letélié, Luc Siroir, Stéphane Brcker et toute l'équipe du Hacking Health Camp, vous pouvez en savoir plus sur le site : http://hackinghealth.camp/
et sur le facebook : http://facebook.com/digitalhealthcamp 

Enfin un grand merci aussi à Mélanie et Quentin qui m'ont héberges malgré des horaires décalés ;)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les projets d'étudiants / Coralie Coué : le soin, la maladie chronique

Parfois lorsque je travaille sur un projet, je dois chercher des existants sur Internet, j'essaye d'aller le plus loin possible et de sortir du champs des recherches et je tombe sur des projets d'étudiants ou d'anciens étudiants. Ici c'est le scénario d'usage qui a été repensé et qui a retenu mon attention, dans ce projet, de nombreuses notions liées au design et à la santé interviennent...
Je vous présente donc Coralie Coué, designer produits, diplômée d’un BTS Design produits au Lycée Raymond Loewy de La Souterraine (c'est pas de ma faute si des projets intéressants émanent de cette école ;) puis d’un DSAA Design mention Produit au LAAB de Rennes en 2014 où elle a réalisé ce projet de fin d’étude qui questionne la relation soignant-soigné et le soin dans le cadre de maladies chroniques.
"Dans le cadre d’une maladie chronique plus particulièrement de l’hémophilie : une maladie hémorragique héréditaire impliquant un soin technique et exigeant en contact …

Le soin et l'élégance

Quand je parle de design à une personne qui me demande ce que je fais, j'ai à cœur de parler en premier lieu de l'alliance entre l'ergonomie, la technique et l'esthétique. Je place l'esthétique en dernier pour bien mettre en avant les deux autres mais ce n'est pas pour autant que l'esthétique n'est pas importante.

Voici un petit exemple illustré en 2 parties :

Premièrement, voici l'une des meilleures prothèse de jambe du monde (ci-contre). Crée par l'entreprise Ossur, elle permet de remplacer complètement la jambe (jusqu'au dessus du genou). Cette personne retrouve progressivement le quotidien qu'elle avait avant son amputation (on ne peut pas courir avec mais on peut se lever sans effort).







Sur le site, on peut voir ces trois personnes portant des prothèses de cette entreprise.

Parallèlement, je vais vous parler de Viktoria Modesta Moskalova une jeune Russe qui a eu un accident à la naissance et qui après avoir passé son enfance dans différe…

Hôpital du futur ... Le retour 2

De retour dans la chambre du futur juste avant le salon HôpitalExpo, souvenez-vous : 
http://designmedical.blogspot.fr/2012/06/lhopital-du-futur.html

J'avaistrouvé cette chambre très intéressante, avec des astuces très bien trouvées, mais dans une esthétique trop futuriste.

Voici le travail de l'agence Priestmangoode et le choix des matières a tendance à me réconcilier avec l'hôpital de demain.



Directement inspirée par l'aménagement des avions et des open-space, ce projet est élégant, notamment grâce au choix des matériaux.


Parallèlement le côté open space peut choquer. Je suis d'accord, on peut éviter de garder cela en l'état, mais il se passe quelque chose dans ce projet. On peut imaginer ce type de structure en service d'urgence par exemple. Ou en hôpital temporaire (système de paravents). 

Mais la force de ce projet est qu'il arrive à nous faire réfléchir à l'espace commun/l'espace individuel .Placer des patients dans des salles communes réduit i…