Accéder au contenu principal

Communication visuelle et daltonisme, la suite... Adobe

Un post rapide pour revenir sur l'article sur le design pour tous et le graphisme, où je vous parlais d'outils pour aider à prendre en compte le daltonisme dans les illustrations et la communication visuelle.

http://designmedical.blogspot.fr/2014/06/graphisme-pour-tous-le-daltonisme.html

Je travaillais sur la suite Adobe... quand soudain, je me suis rendu compte qu'on pouvait changer la couleur directement dans le(s) logiciel(s) !



En effet, Adobe propose le système, "CUD (Color Universal Design). Celui-ci garantit la transmission exacte des informations graphiques aux personnes présentant différents types de vision des couleurs, y compris les personnes atteintes de dyschromatopsie. Plusieurs pays disposent de directives exigeant des images conformes au système CUD dans les espaces publics."

Pour rappel :

Réglage de la conception pour la dyschromatopsie




A.
  Image d’origine


B.
  Epreuve relative à la dyschromatopsie


C.
  Conception optimisée
Voici les conseils d'Adobe (extraits de l'aide) pour déterminer si un document est conforme au système CUD mais aussi pour améliorer l'image si cela n'est pas le cas :
  1. Convertissez le document selon le modèle colorimétrique RVB, lequel fournit les épreuves-écran les plus précises pour la dyschromatopsie.
  2. (Facultatif) Pour afficher simultanément le document original et un épreuvage à l’écran, choisissez la commande Fenêtre > Nouvelle fenêtre (Illustrator) ou Fenêtre > Disposition > Nouvelle fenêtre (Photoshop).
  3. Cliquez sur Affichage > Format d’épreuve > Dyschromatopsie, puis sélectionnez l’option Protanopie ou Deutéranopie (pour garantir une conformité avec le système CUD, vérifiez le document en fonction des deux affichages).
Si des objets sont difficiles à distinguer dans les épreuves relatives à la dyschromatopsie, ajustez la conception en utilisant l’une des méthodes suivantes.
  • Modifiez la luminosité ou la teinte de la couleur :
    • Le rouge pur tend à apparaître sombre et terne ; le rouge orangé est plus facile à distinguer.
    • Le vert bleuâtre est moins déroutant que le vert jaunâtre.
    • Le gris peut être confondu avec le magenta, le rose pâle, le vert pâle ou le vert émeraude.
    • Evitez les combinaisons suivantes : rouge et vert, jaune et vert vif, bleu clair et rose, bleu foncé et violet.
    • Evitez de placer des éléments rouges sur des arrière-plans foncés ou des éléments blancs sur des arrière-plans jaunes ou orangés.
  • Appliquez différents motifs ou formes.
  • Ajoutez des bordures blanches, noires ou sombres aux limites de couleur.
  • Utilisez différentes familles ou styles de polices.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

E-Fabrik' une démarche constructive pour tous

Je souhaitais vous parler d'un projet passionnant : le projet E-FABRIK'



"Ce projet consiste à associer des jeunes (11 à 25 ans) et des personnes en situation de handicap, afin qu’ensemble, ils imaginent et produisent une solution concrète permettant de répondre à une gêne qu’éprouve la personne handicapée, au quotidien, en utilisant les ressources numériques de leur quartier."




Pour simplifier : des jeunes + des personnes en situation de handicap dans un fablab = des supers projets !

C'est passionnant, c'est un projet éducatif autour duquel les jeunes vont apprendre à écouter les besoins des personnes en situation de handicap, imaginer de nouvelles solutions, fabriquer et mettre en place ces solutions et les partager !

C'est une méthodologie de design avec pour objectif de concevoir et fabriquer quelque chose d'utile. Dans ce projet, la notion de partage est fortement ancrée car les projets, en plus d'être collaboratif, seront proposés à tout un chacun…

Les prothèses et la communication de Otto bock

Communiquer sur les prothèsesSébastien Peichl de Otto bock
Otto bock est une vieille entreprise fondée en 1919. Sa première mission a toujours été la mobilité pour tous. 
La présentation de Sébastien Peichi n'a pas été comme cela était signifié sur comment "concevoir l'autonomie". J'avais espéré qu'on y aborderait les problématiques liées aux prothèses, leur utilisation, leur esthétique. Mais ça n'a pas été le cas, enfin pas tout à fait.
En effet, M. Peichi a présenté son entreprise. Otto bock est le fabricant des prothèses les plus vendues au monde. Ils ont le coeur sur la main lorsqu'ils travaillent, car "c'est l’émotion des personnes avec et pour qui ils travaillent qui est le moteur de leur envie de poursuivre."

L'objectif premier de l'entreprise est de doubler le volume des ventes de l'entreprise d'ici 10 ans. Pour cela c'est la communication qui a été la base de l'évolution de Otto bock avec un changement de log…

Auto-Rééducation : Poursuivre sa rééducation chez soi, c’est possible !

Bonjour à tous, Je partage avec vous le projet de diplôme de Nataliya Kogut, diplomée de la promotion 2018 du Pôle supérieur de Design de la Nouvelle Aquitaine en option design de produit ( cité scolaire Raymond Loewy à La Souterraine). Passionnée de médecine, et après un premier stage chez Medical Design, Nataliya revient travailler avec moi pour développer les dispositifs médicaux de demain. 

Voici un projet de diplôme orienté vers le patient sur le thème de la pratique auto-rééducative dans l'habitat.

"L’auto-rééducation est la pratique autonome de la rééducation. Elle vise à maintenir ou à consolider la rééducation effectuée avec un kinésithérapeute, à la suite d’un traumatisme ou d’une opération. Durant cette période, le corps de l’individu peut se retrouver face à des limites fonctionnelles qui vont le mettre dans une situation de handicap à plus ou moins long terme. 
Malheureusement, bien que cela touche au corps, à l’autonomie et souvent à la qualité de vie de la personn…