Accéder au contenu principal

Art, champignons hallucinogène et psychiatrie

Un petit post pour vous parler d'une exposition qui me tient à cœur... 
Vous vous souvenez sans doute de la chanson des années 90 de Billy Ze Kick, "Mangez-moi". Je chantais cette chanson alors que j'avais moins de 10 ans sans savoir que des années auparavant, mon grand-père avait fait sa thèse de psychiatrie autour de l'art et de la psilocybine... Psilocybine autrement dit Psilo ou bien champignons hallucinogènes!

Une exposition sur cette thématique à lieu actuellement au Musée Singer-Polignac au coeur de l'hôpital Saint-Anne Paris XIVème.



L'extrait du communiqué de presse : "Cette exposition est fondée sur les travaux et la thèse de René Robert qui rend compte de l’expérimentation en 1960, d’une substance hallucinogène pour des artistes. L'un d'entre eux, Jean-Jacques Lebel a mis ses souvenirs et ses œuvres à notre disposition. C'est ainsi qu'il a été possible de rassembler un ensemble d’œuvres très essentielles liées aux expériences de création sous psychodysleptiques, à savoir la psilocybine. Ce voyage dans l’histoire de la psychiatrie et dans les arcanes des processus de création n’aurait pas pu se faire sans les documents et les œuvres que Liliane Robert avait soigneusement conservés. "


De ce que j'ai compris de la thèse : les théories de l'époques étaient que l'on allait pouvoir observer des pathologies psychiatriques ou tout du moins des similarités avec ces pathologies pour un court moment grâce à des substances hallucinogènes. 
La thèse de mon grand père se base sur l'observation de la prise de psilocybine par des artiste pour avoir une trace "écrite" de ce qui se passe. Dans cet exposition, on est face à un projet intéressant qui mêle des univers à priori éloignés, l'art, les psychotropes et la psychiatrie.

On peut y voir par exemple le travail d'un artiste avant et après la prise de substance ou l'illustration après la prise des drogues et disparition des effets sur ce qui a été observé.

À noter, les tableaux ont commencé à être peints avant la prise et non pas après la prise... en effet si le tableau n'avait pas commencé à être peint, il était impossible pour l'artiste de peindre : "Comment voulez-vous que je peigne avec dix mains ?!" (extrait de la thèse).

Par ailleurs, le lieu de l'exposition est particulièrement agréable, et certaines oeuvres prêtées par ma grand mère et m'ont rappelé que j'ai souvent dormi entouré de tableau peint par des artistes drogués !

Plus d'informations :
http://www.centre-etude-expression.com/2015/08/actuellement-exposition-psilocybine/
Du 19 Septembre au 29 Novembre, le Centre d'Etude de l'Expression organise l'exposition Psilocybine, quand la psychiatrie observe la création, les années 60 à Sainte-Anne au Musée Singer-Polignac.
Du mercredi au dimanche de 14h à 19h – Accès gratuit

Artistes exposés : Jacques Breton, Jean-Martin Charcot, Philippe Hiquily, Pierre-Xavier Laffite, Jean-Jacques lebel, Sam Mandel, Henri Michaux, Frédéric Pardo, Vida Parme, Daniel Pommereulle, Bernard Saby, Nathalie Waag…

Article du Monde sur le sujet (payant) :
http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/09/30/les-drogues-aident-elles-a-creer_4777604_3246.html

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

E-Fabrik' une démarche constructive pour tous

Je souhaitais vous parler d'un projet passionnant : le projet E-FABRIK'



"Ce projet consiste à associer des jeunes (11 à 25 ans) et des personnes en situation de handicap, afin qu’ensemble, ils imaginent et produisent une solution concrète permettant de répondre à une gêne qu’éprouve la personne handicapée, au quotidien, en utilisant les ressources numériques de leur quartier."




Pour simplifier : des jeunes + des personnes en situation de handicap dans un fablab = des supers projets !

C'est passionnant, c'est un projet éducatif autour duquel les jeunes vont apprendre à écouter les besoins des personnes en situation de handicap, imaginer de nouvelles solutions, fabriquer et mettre en place ces solutions et les partager !

C'est une méthodologie de design avec pour objectif de concevoir et fabriquer quelque chose d'utile. Dans ce projet, la notion de partage est fortement ancrée car les projets, en plus d'être collaboratif, seront proposés à tout un chacun…

Les prothèses et la communication de Otto bock

Communiquer sur les prothèsesSébastien Peichl de Otto bock
Otto bock est une vieille entreprise fondée en 1919. Sa première mission a toujours été la mobilité pour tous. 
La présentation de Sébastien Peichi n'a pas été comme cela était signifié sur comment "concevoir l'autonomie". J'avais espéré qu'on y aborderait les problématiques liées aux prothèses, leur utilisation, leur esthétique. Mais ça n'a pas été le cas, enfin pas tout à fait.
En effet, M. Peichi a présenté son entreprise. Otto bock est le fabricant des prothèses les plus vendues au monde. Ils ont le coeur sur la main lorsqu'ils travaillent, car "c'est l’émotion des personnes avec et pour qui ils travaillent qui est le moteur de leur envie de poursuivre."

L'objectif premier de l'entreprise est de doubler le volume des ventes de l'entreprise d'ici 10 ans. Pour cela c'est la communication qui a été la base de l'évolution de Otto bock avec un changement de log…

Auto-Rééducation : Poursuivre sa rééducation chez soi, c’est possible !

Bonjour à tous, Je partage avec vous le projet de diplôme de Nataliya Kogut, diplomée de la promotion 2018 du Pôle supérieur de Design de la Nouvelle Aquitaine en option design de produit ( cité scolaire Raymond Loewy à La Souterraine). Passionnée de médecine, et après un premier stage chez Medical Design, Nataliya revient travailler avec moi pour développer les dispositifs médicaux de demain. 

Voici un projet de diplôme orienté vers le patient sur le thème de la pratique auto-rééducative dans l'habitat.

"L’auto-rééducation est la pratique autonome de la rééducation. Elle vise à maintenir ou à consolider la rééducation effectuée avec un kinésithérapeute, à la suite d’un traumatisme ou d’une opération. Durant cette période, le corps de l’individu peut se retrouver face à des limites fonctionnelles qui vont le mettre dans une situation de handicap à plus ou moins long terme. 
Malheureusement, bien que cela touche au corps, à l’autonomie et souvent à la qualité de vie de la personn…