Accéder au contenu principal

Dtool une nouvelle manière de tenir les outils chirurgicaux

J'ai plusieurs fois travaillé sur des projets d'outils chirurgicaux, j'adore être au bloc et voir l'équipe et le chirurgien opérer. La dernière fois, j'avais presque envie d'applaudir tellement l'opération (presque banale pour eux) me semblait extraordinaire !

Ceci pour vous présenter le projet Dtool, un outil chirurgical qui combine 2 outils en 1 pour les opérations mini-invasives en laparoscopie. 


En effet, les manœuvres les plus effectuées sont attraper et couper. Dans cet outil sont combinés la pince et le ciseau.
C'est une bonne idée sur le papier, même s'il reste à voir la faisabilité et surtout à tester l'usage car ce qui m'a le plus intéressé, c'est la manipulation.







En effet, ce projet bouleverse complètement la façon de manipuler les outils chirurgicaux. Et curieusement c'est ce qui est le plus difficile à faire accepter dans un projet. Je m'explique : la chirurgie est une discipline très rigoureuse qui demande un long apprentissage, voir même un apprentissage continu pour intégré les innovations ! Comme des artisans, les chirurgiens se forment entre eux et se transmettent un savoir. 


Avec les observations de terrain, on remarque l'application de l'interne pour les gestes que le chirurgien expérimenté réalise à une vitesse impressionnante. Au fur et à mesure, la main du praticien va fusionner avec ses outils. C'est cette cohésion totale entre le chirurgien et ses outils qui est difficile à chambouler. Ici, la prise en main même des outils est modifiée. Elle nécessitera donc un apprentissage.
Le design des outils chirurgicaux résulte d'un équilibre soigneux entre mise en avant de l'innovation et continuité des gestes. Les grandes ruptures, doivent être accompagnées et enseignées. 

Je n'ai pas trouvé de lien pour chacun des designers :
Designers: Horacio M. Pace Bedetti, Andrés Conejero Rodillas, Carlos Paulino Montero 
http://www.coroflot.com/horaciompacebedetti/portfolio

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Les projets d'étudiants / Coralie Coué : le soin, la maladie chronique

Parfois lorsque je travaille sur un projet, je dois chercher des existants sur Internet, j'essaye d'aller le plus loin possible et de sortir du champs des recherches et je tombe sur des projets d'étudiants ou d'anciens étudiants. Ici c'est le scénario d'usage qui a été repensé et qui a retenu mon attention, dans ce projet, de nombreuses notions liées au design et à la santé interviennent...
Je vous présente donc Coralie Coué, designer produits, diplômée d’un BTS Design produits au Lycée Raymond Loewy de La Souterraine (c'est pas de ma faute si des projets intéressants émanent de cette école ;) puis d’un DSAA Design mention Produit au LAAB de Rennes en 2014 où elle a réalisé ce projet de fin d’étude qui questionne la relation soignant-soigné et le soin dans le cadre de maladies chroniques.
"Dans le cadre d’une maladie chronique plus particulièrement de l’hémophilie : une maladie hémorragique héréditaire impliquant un soin technique et exigeant en contact …

Le soin et l'élégance

Quand je parle de design à une personne qui me demande ce que je fais, j'ai à cœur de parler en premier lieu de l'alliance entre l'ergonomie, la technique et l'esthétique. Je place l'esthétique en dernier pour bien mettre en avant les deux autres mais ce n'est pas pour autant que l'esthétique n'est pas importante.

Voici un petit exemple illustré en 2 parties :

Premièrement, voici l'une des meilleures prothèse de jambe du monde (ci-contre). Crée par l'entreprise Ossur, elle permet de remplacer complètement la jambe (jusqu'au dessus du genou). Cette personne retrouve progressivement le quotidien qu'elle avait avant son amputation (on ne peut pas courir avec mais on peut se lever sans effort).







Sur le site, on peut voir ces trois personnes portant des prothèses de cette entreprise.

Parallèlement, je vais vous parler de Viktoria Modesta Moskalova une jeune Russe qui a eu un accident à la naissance et qui après avoir passé son enfance dans différe…

Le Packaging Médical 3 : Le Médicament Descriptif

Voici le 3ème opus sur le design packaging :

Troisième partie : Le Médicament Descriptif 

Avec ces trois projets réalisés dans une école hongroise, on observe 2 premiers projets dans lesquels le packaging illustre les lieux de la douleur et l'action du produit emballé.


Designed by Dóra Novotny, Hungary


Designed by Luca Patkos, Hungary



Designed by Norbert Mayer, Hungary
A l'inverse, le dernier produit reste plus flou sur son usage. 

Pourquoi les emballages de produits médicamenteux ne sont pas plus clairs? Pourquoi est il difficile pour le plus grand nombre, d'identifier leur usage ? 
On peut penser que si les packaging présentaient en facing, leur usage de façon claire, peut être réduirait on les doubles emplois de médicaments qui ont marqué les actualités récemment.
On doit pouvoir communiquer et comprendre facilement ce que l'on va ingérer même si il y a et il doit y avoir une ordonnance médicale avant l'achat de médicament.

Par ailleurs, on retrouve les mêmes travers que …