Accéder au contenu principal

Festival de canne 2016 : l'eco canne en plasique

Retour pour la deuxième année sur le festival de Cannes, avec cette année une nouvelle vision de la canne, une canne plus légère, une canne low budget, une canne élégante?

Sur ce projet, le designer David Carl Johnson, s'est volontairement éloigné du tube, élément de base de nombre de cannes, pour couper la pièce en deux coques plastiques. Il assure que la canne "Plas-Sticks" est bien plus légère et bien plus résistante que les béquille métalliques conventionnelles.


Outre le montage et la technique, le scénario a été travaillé. En effet, le designer affirme que le produit est plus ergonomique : "la forme des poignées permet de transférer le poids de l'utilisateur vers l'avant-bras plutôt que sur les mains et poignets ce qui permet de prévenir des ampoules, et plus globalement de la fatigue du patient." 


Selon son auteur, le produit est entièrement réglable et recyclable.


Sans être sûr de toutes les qualités ergonomiques ou de la recyclabilité du produit, ce qui rend ce projet passionnant, c'est son approche économique-technique. En effet, sur le document ci-dessous, on peut voir le détail de cette recherche d'économie sans dévaluer le produit grâce à une réinterprétation technique du produit. C'est aussi le rôle du designer, de remettre en question la technique tout en prenant en compte les réalités économiques du marché.




Plus d'informations sur :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le pansement qui prévient les infections

Les biotechnologies sont de plus en plus présentes dans les innovations. Notamment dans le domaine de la santé et le pansement est un exemple qui touche tout le monde car on a déjà tous mis un petit pansement sur un bobo.

Chaque blessure aussi petite soit-elle comporte au moins un risque, celui de s'infecter"C'est pourquoi il est important de laver une blessure avant d'y coller un pansement. Et de changer régulièrement ce pansement !"
C'est pour cela que le produit dont je vais vous parler risque de faire évoluer les choses. Une équipe de chercheurs britanniques a présenté le prototype d'un bandage "intelligent" qui change de couleur lors d'une infection !


Il s'agit d'une petite capsule, imprégnée de gel qui libère un colorant -non toxique bien sûr- lorsqu'il détecte une augmentation de la population bactérienne.

Le produit pourra être utilisé notamment pour le suivi des blessures de grands brûlés. Mais peut-être que d'autres a…

Auto-Rééducation : Poursuivre sa rééducation chez soi, c’est possible !

Bonjour à tous, Je partage avec vous le projet de diplôme de Nataliya Kogut, diplomée de la promotion 2018 du Pôle supérieur de Design de la Nouvelle Aquitaine en option design de produit ( cité scolaire Raymond Loewy à La Souterraine). Passionnée de médecine, et après un premier stage chez Medical Design, Nataliya revient travailler avec moi pour développer les dispositifs médicaux de demain. 

Voici un projet de diplôme orienté vers le patient sur le thème de la pratique auto-rééducative dans l'habitat.

"L’auto-rééducation est la pratique autonome de la rééducation. Elle vise à maintenir ou à consolider la rééducation effectuée avec un kinésithérapeute, à la suite d’un traumatisme ou d’une opération. Durant cette période, le corps de l’individu peut se retrouver face à des limites fonctionnelles qui vont le mettre dans une situation de handicap à plus ou moins long terme. 
Malheureusement, bien que cela touche au corps, à l’autonomie et souvent à la qualité de vie de la personn…

Les prothèses et la communication de Otto bock

Communiquer sur les prothèsesSébastien Peichl de Otto bock
Otto bock est une vieille entreprise fondée en 1919. Sa première mission a toujours été la mobilité pour tous. 
La présentation de Sébastien Peichi n'a pas été comme cela était signifié sur comment "concevoir l'autonomie". J'avais espéré qu'on y aborderait les problématiques liées aux prothèses, leur utilisation, leur esthétique. Mais ça n'a pas été le cas, enfin pas tout à fait.
En effet, M. Peichi a présenté son entreprise. Otto bock est le fabricant des prothèses les plus vendues au monde. Ils ont le coeur sur la main lorsqu'ils travaillent, car "c'est l’émotion des personnes avec et pour qui ils travaillent qui est le moteur de leur envie de poursuivre."

L'objectif premier de l'entreprise est de doubler le volume des ventes de l'entreprise d'ici 10 ans. Pour cela c'est la communication qui a été la base de l'évolution de Otto bock avec un changement de log…