Accéder au contenu principal

Le Packaging Médical 4 : l'automédication

Voici le 4ème épisode consacré au packaging médical. Cette fois-ci, on s'interesse à un emballage primaire qui vous pose directement la question :

Qu'est ce qui ne va pas ?


Quatrième partie : vers l'automédication ?

Dans cette nouvelle partie, nous réfléchirons autour d'un projet sur l'automédication. en effet de plus en plus de personnes tentent de se soigner par eux même. En France notamment, championne du monde de la consommation médicamenteuse, chacun sait grâce à "ces connaissances poussées en médecine" (discipline très enseignée à la machine à café de toutes les facultés et entreprises de France) se soigner.

Trêve de plaisanterie, beaucoup de personnes pensent pouvoir se soigner eux mêmes et ce n'est pas ce type de packaging qui risque de les en dissuader! 
En effet, le présentoir qui vous pose directement la question "qu'est ce qui ne va pas?" prend directement la place du médecin ou du pharmacien. Le packaging lui répond tout de go à votre place et la solution est trouvée. 



Néanmoins, avec un deuxième regard, je trouve le travail graphique très intéressant. En effet, il y a une simplification de l'identité visuelle du produit et la communication y est réduite à sa plus simple expression. Elle est donc facile à comprendre. Le patient comprend son traitement, le médicament se fait l’intermédiaire entre le pharmacien et le patient.


Finalement, pour pouvoir bien apprécier ce type de packaging, il faut savoir de quelle manière il est vendu. Quelles sont les informations complémentaires inscrites sur une notice ou autre et enfin savoir si cette notice est claire.

plus d'information sur l'agence à l'origine de la refonte du pack n°1
http://www.pearlfisher.com


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

HHCamp et Challenge New Health

Bonjour à tous, je suis désolé, je n'ai pas eu le temps de faire plus de post ces temps-ci, mais promis, je vais me rattraper ! Comme tous les ans, auront lieu le Hacking Health Camp et le Challenge New Health . Cette année malheureusement, ces 2 événements tombent en même temps du 17 au 19 Mars . On manque souvent de designer dans ces événements alors inscrivez-vous ! Hacking Health Camp est un événement international sur 3 jours qui vise à briser les barrières de l’innovation en santé Au programme des conférences sur le futur de la santé, de la formation sur les aspects techniques, légaux, médicaux et design en santé et le plus grand  hackathon  santé d’Europe pour concevoir des prototypes. Chaque jour, un événement crée un espace collaboratif entre professionnels de santé, patients, designers, hackers, makers et entrepreneurs. Un événement à destination de toutes les personnes intéressées par l’innovation en santé, inspirant professionnels de santé et profess

Un déambulateur simple et efficace

Un nouvel article sur le déambulateur, projet sur lequel j'ai longtemps planché, et je ne suis pas le seul ! D'ailleurs on attend toujours le déambulateur souhaité par Madame la ministre Delaunay. Ce projet designé par Reut Meiri aurait pu convenir. " Iris Walker " est simple et fonctionnel. Il est léger, pliable et il y a un sac qui permet de déplacer les objets du quotidien et de les garder à portée de main. La vraie difficulté de proposer un nouveau déambulateur, est qu'il soit fabricable et vendable selon les contraintes industrielles. Ce projet pourrai convenir, reste à voir la stabilité et le coût des matériaux. J'ai déjà travaillé sur le sujet du déambulateur, et j'ai eu de longues conversation avec M. Herdegen notamment, fabricant de cannes et de déambulateurs (entre autres) avec une grande partie made in France ! Je sortais d'étude et rêvait de réinventer le déambulateur. La première problématique soulevée

L’œil du designer : la scintigraphie (by Elise)

Bonjour à tous, J'ai eu l'occasion au cours des dernières semaines de procéder à plusieurs examens médicaux notamment en cardiologie . Je souhaitais m’arrêter sur celui de la scintigraphie , du point de vue du patient et du designer sans passer par les détails trop techniques. Et non ! La scintigraphie ne vous fera pas briller dans le noir (dommage) mais permettra de voir à travers votre corps malgré le manque de lumière pour observer les organes et les flux. Elle fait partie des examens de la médecine dite nucléaire , qui permet d'obtenir des images grâce au rayonnement d'un produit introduit dans le corps humain face à une caméra spécifique (ici la gamma caméra). La scintigraphie est un examen relativement similaire à l'IRM du point de vue du patient car il implique : – des injections de produits de contraste à aller chercher en amont en pharmacie. –   une bonne élimination rénale pour se débarrasser ensuite du dit produit et donc d'un petit