Accéder au contenu principal

Apnée du sommeil - Peut-on obliger les gens à se soigner ?

Il y a quelques temps, la sécurité sociale conditionnait le remboursement du dispositif médical pour les patients ayant des problèmes d'apnée du sommeil. En effet, il s'agit d'un dispositif médical très coûteux mais qui est peu / mal utilisé par les patients.

Pour "forcer" les patients à bien utiliser ces traitements, un capteur était ajouté au dispositif médical existant pour vérifier son utilisation effective.

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose? Ce n'est pas à moi de commenter. 
Je suis designer, et ce qui m'a le plus intrigué, c'est pourquoi ces traitements ne sont pas bien observés ? 

En effet, je n'ai pas à utiliser ce type d'appareil, je n'ai pas pu tester ce type d'appareil, mais sa simple vue me donne une impression d'inconfort, de gêne total pendant le sommeil. Je pense, qu'il y a certainement beaucoup à faire pour favoriser l'observance de ce dispositif médical. Ces modifications doivent pouvoir passer par une réflexion de design produit. En effet, on peut retravailler l'ergonomie et l'esthétique de ce type de produit. On peut également retravailler son usage ! Est-ce que le produit est justement dimensionné ? Est-ce qu'il ne faudrait pas lui conférer une performance un peu amoindrie pour augmenter son observance ? Connaître les statistiques d'observance de son traitement peut aussi être encourageant ... 

La décision de la sécurité sociale a été annulée le 28 Novembre dernier. 
"Suspendus en février 2014 puis annulés le 28 novembre dernier, les arrêtés des 9 janvier et 22 octobre 2013 conditionnaient le remboursement du traitement de l’apnée du sommeil par PPC (pression positive continue) à l’observance thérapeutique recueillie par télé-suivi. Un système de transmission automatique des informations devait permettre à l’Assurance maladie de contrôler l’utilisation du dispositif par le patient. Le remboursement devait être stoppé en dessous de 3 heures d’utilisation par 24 heures pendant au moins 20 jours."

Avis aux designers, aux professionnels de santé, l'observance est une problématique, elle se traite avec les patients, en réfléchissant ensemble aux raisons de cette non-observance...

Pour rappel, on donne pour raison principale de non-observance l'oubli mais c'est surtout la non compréhension du traitement qui la provoque.

Commentaires

  1. vous y allez bien fort je trouve ! "forcer" le patient. On parle d'une machine qui sert à bien respirer la nuit, la plupart des personnes malades ne peut pas vivre sans, c'est pas un gadget. Si on l'utilise mal cette machine, ça peut aussi être dangereux donc moi je préfère plus de surveillance mais y gagner en suivi de ma maladie !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

HHCamp et Challenge New Health

Bonjour à tous, je suis désolé, je n'ai pas eu le temps de faire plus de post ces temps-ci, mais promis, je vais me rattraper ! Comme tous les ans, auront lieu le Hacking Health Camp et le Challenge New Health . Cette année malheureusement, ces 2 événements tombent en même temps du 17 au 19 Mars . On manque souvent de designer dans ces événements alors inscrivez-vous ! Hacking Health Camp est un événement international sur 3 jours qui vise à briser les barrières de l’innovation en santé Au programme des conférences sur le futur de la santé, de la formation sur les aspects techniques, légaux, médicaux et design en santé et le plus grand  hackathon  santé d’Europe pour concevoir des prototypes. Chaque jour, un événement crée un espace collaboratif entre professionnels de santé, patients, designers, hackers, makers et entrepreneurs. Un événement à destination de toutes les personnes intéressées par l’innovation en santé, inspirant professionnels de santé et profess

Un déambulateur simple et efficace

Un nouvel article sur le déambulateur, projet sur lequel j'ai longtemps planché, et je ne suis pas le seul ! D'ailleurs on attend toujours le déambulateur souhaité par Madame la ministre Delaunay. Ce projet designé par Reut Meiri aurait pu convenir. " Iris Walker " est simple et fonctionnel. Il est léger, pliable et il y a un sac qui permet de déplacer les objets du quotidien et de les garder à portée de main. La vraie difficulté de proposer un nouveau déambulateur, est qu'il soit fabricable et vendable selon les contraintes industrielles. Ce projet pourrai convenir, reste à voir la stabilité et le coût des matériaux. J'ai déjà travaillé sur le sujet du déambulateur, et j'ai eu de longues conversation avec M. Herdegen notamment, fabricant de cannes et de déambulateurs (entre autres) avec une grande partie made in France ! Je sortais d'étude et rêvait de réinventer le déambulateur. La première problématique soulevée

L’œil du designer : la scintigraphie (by Elise)

Bonjour à tous, J'ai eu l'occasion au cours des dernières semaines de procéder à plusieurs examens médicaux notamment en cardiologie . Je souhaitais m’arrêter sur celui de la scintigraphie , du point de vue du patient et du designer sans passer par les détails trop techniques. Et non ! La scintigraphie ne vous fera pas briller dans le noir (dommage) mais permettra de voir à travers votre corps malgré le manque de lumière pour observer les organes et les flux. Elle fait partie des examens de la médecine dite nucléaire , qui permet d'obtenir des images grâce au rayonnement d'un produit introduit dans le corps humain face à une caméra spécifique (ici la gamma caméra). La scintigraphie est un examen relativement similaire à l'IRM du point de vue du patient car il implique : – des injections de produits de contraste à aller chercher en amont en pharmacie. –   une bonne élimination rénale pour se débarrasser ensuite du dit produit et donc d'un petit