Accéder au contenu principal

Les projets d'étudiants / Coralie Coué : le soin, la maladie chronique

Parfois lorsque je travaille sur un projet, je dois chercher des existants sur Internet, j'essaye d'aller le plus loin possible et de sortir du champs des recherches et je tombe sur des projets d'étudiants ou d'anciens étudiants. Ici c'est le scénario d'usage qui a été repensé et qui a retenu mon attention, dans ce projet, de nombreuses notions liées au design et à la santé interviennent...

Je vous présente donc Coralie Coué, designer produits, diplômée d’un BTS Design produits au Lycée Raymond Loewy de La Souterraine (c'est pas de ma faute si des projets intéressants émanent de cette école ;) puis d’un DSAA Design mention Produit au LAAB de Rennes en 2014 où elle a réalisé ce projet de fin d’étude qui questionne la relation soignant-soigné et le soin dans le cadre de maladies chroniques.

"Dans le cadre d’une maladie chronique plus particulièrement de l’hémophilie : une maladie hémorragique héréditaire impliquant un soin technique et exigeant en contact avec le sang, le malade est contraint à un suivi médical quotidien mit en péril par une prise en charge médicale inadaptée au besoin du patient entraînant tensions et refus de soin. En constatant qu’aujourd’hui, le soin ne suffit plus, et le prendre soin devient nécessaire pour pallier à cette souffrance psychologique ressentie chez les malades atteints de maladies chroniques. J’ai souhaité, en tant que designer, accompagner, enrichir et démocratiser l’Éducation Thérapeutique des Patients (ETP), une pratique médicale émergente mise en place par le système de santé pour former les malades atteints de maladies chroniques à des gestuelles de soins habituellement effectuées par le personnel médical. 


L’enjeu de ce projet est de répondre aux nouveaux besoins du soignant visant un apprentissage pédagogique pour le malade. Mais aussi de permettre au patient non-expert de devenir acteur de sa santé afin de promouvoir une autonomie mesurée et performante. Le tout afin de privilégier le suivit de soin qualitatif.

Le design médical est un milieu complexe où nous sommes en tant que designer non-expert et rarement la cible de nos projets. Ma collaboration avec le Centre Régional de Traitement de l’Hémophilie du CHU de Nantes, où j’ai pu rencontrer des malades et des spécialistes, a été indispensable pour appréhender de vraies problématiques et sortir des stéréotypes. 
D’autre part, il me semble important de construire avant tout notre projet pour les personnes, en prenant en compte leurs envies, leurs goûts et leurs désirs. Ainsi, les objets ne répondront plus seulement d’une esthétique technique et anxiogène et seront mieux acceptés et mieux utilisés par les patients.


Dans la santé, au premier abord, l’approche d’un créatif semble inadaptée voire incompatible. Pourtant, les recherches dans le domaine du design permet d’établir des réflexions sur de nouveaux modes de soin, de faire émerger de nouvelles façons de penser, d’ouvrir l’esprit novateur et de répondre à réels besoins autant techniques qu’humains. Le design est capable d’apporter un regard global, questionnant aussi bien les enjeux sociaux, psychologiques, qu’ergonomiques.


Aujourd’hui, développer les projets de design dans le domaine de la santé est indispensable pour répondre aux besoins des patients. Pour autant, le design ne doit pas s’arrêter à l’élaboration technique de nouveaux produits en écartant le personnel médical mais, doit au contraire garantir une collaboration solide entre le soignant, l’objet et le soigné."

J'ai peu de chose à rajouter, j'ai laissé beaucoup de texte car Coralie résume très bien l'impact que peut avoir le design dans la santé. Dans son travail elle place non pas le patient au cœur du projet, mais le soin dans le quotidien, c'est à dire un soin adapté au "chez-soi" et par soi même. Ce qui est selon moi la meilleure chose pour une personne souffrant d'une maladie chronique.

SI vous voulez en savoir plus sur Coralie, si vous avez besoin de compléments d'informations, n'hésitez pas à la contacter et a visitez son site : 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

HHCamp et Challenge New Health

Bonjour à tous, je suis désolé, je n'ai pas eu le temps de faire plus de post ces temps-ci, mais promis, je vais me rattraper ! Comme tous les ans, auront lieu le Hacking Health Camp et le Challenge New Health . Cette année malheureusement, ces 2 événements tombent en même temps du 17 au 19 Mars . On manque souvent de designer dans ces événements alors inscrivez-vous ! Hacking Health Camp est un événement international sur 3 jours qui vise à briser les barrières de l’innovation en santé Au programme des conférences sur le futur de la santé, de la formation sur les aspects techniques, légaux, médicaux et design en santé et le plus grand  hackathon  santé d’Europe pour concevoir des prototypes. Chaque jour, un événement crée un espace collaboratif entre professionnels de santé, patients, designers, hackers, makers et entrepreneurs. Un événement à destination de toutes les personnes intéressées par l’innovation en santé, inspirant professionnels de santé et profess

Un déambulateur simple et efficace

Un nouvel article sur le déambulateur, projet sur lequel j'ai longtemps planché, et je ne suis pas le seul ! D'ailleurs on attend toujours le déambulateur souhaité par Madame la ministre Delaunay. Ce projet designé par Reut Meiri aurait pu convenir. " Iris Walker " est simple et fonctionnel. Il est léger, pliable et il y a un sac qui permet de déplacer les objets du quotidien et de les garder à portée de main. La vraie difficulté de proposer un nouveau déambulateur, est qu'il soit fabricable et vendable selon les contraintes industrielles. Ce projet pourrai convenir, reste à voir la stabilité et le coût des matériaux. J'ai déjà travaillé sur le sujet du déambulateur, et j'ai eu de longues conversation avec M. Herdegen notamment, fabricant de cannes et de déambulateurs (entre autres) avec une grande partie made in France ! Je sortais d'étude et rêvait de réinventer le déambulateur. La première problématique soulevée

L’œil du designer : la scintigraphie (by Elise)

Bonjour à tous, J'ai eu l'occasion au cours des dernières semaines de procéder à plusieurs examens médicaux notamment en cardiologie . Je souhaitais m’arrêter sur celui de la scintigraphie , du point de vue du patient et du designer sans passer par les détails trop techniques. Et non ! La scintigraphie ne vous fera pas briller dans le noir (dommage) mais permettra de voir à travers votre corps malgré le manque de lumière pour observer les organes et les flux. Elle fait partie des examens de la médecine dite nucléaire , qui permet d'obtenir des images grâce au rayonnement d'un produit introduit dans le corps humain face à une caméra spécifique (ici la gamma caméra). La scintigraphie est un examen relativement similaire à l'IRM du point de vue du patient car il implique : – des injections de produits de contraste à aller chercher en amont en pharmacie. –   une bonne élimination rénale pour se débarrasser ensuite du dit produit et donc d'un petit